Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jean claude Dosseto

L’Alimentation vivante : le secret d’une bonne santé.

L’être humain qui est au bout de la chaine alimentaire et celle de la planète sont intrinsèquement liées, du sol jusqu'à nos assiettes et toutes les étapes sont importantes.

Notre nourriture est le plus intime des contacts avec la nature.
L’alimentation vivante est simplement l‘alimentation la plus adaptée à l’homme.
Elle se rapproche le plus de l’alimentation originelle de nos ancêtres.
Les produits vivants sont d’une qualité incomparable et ils sont incontestablement la meilleure nourriture pour nos cellules.

L’alimentation vivante c’est quoi ?

L’alimentation vivante va exclure les aliments aux procédés artificiels de conservation, les aliments transformés et industriels mais aussi les aliments cuits. Malheureusement c’est presque la totalité des produits présents dans les supermarchés.

Manger vivant, c’est manger des aliments frais et principalement végétaux contenant encore l’ensemble de leurs principes actifs et de leurs nutriments comme des :
- fruits acides et semi-acides
- les fruits doux
- les fruits aqueux
- les fruits gras et graisse de fruit comme graisse de coco
- les fruits oléagineux et huile
- graines et noix trempées et/ou germées
- les légumes racines
- les légumes feuilles
- les légumes marins
- les micro algues d’eau douce ( spiruline)
- les salades et pousses vertes
- les diverses plantes sauvages comestibles
- les aliments et boissons lactofermentés
- les aliments déshydratés comme le pain essénien fait à base de grain germés cru
- le pollen
- les épices,
- les condiments,
- les herbes aromatiques.

Après beaucoup pensent que manger des produits naturels et non transformés c’est restrictif, et ben Didon.

Quels sont les atouts des aliments dits vivant ?

Les produits vivants détiennent l’ensemble de leurs nutriments qui sont :

- vitamines, minéraux, oligo-éléments bio disponibles.

- Des fibres, des acides gras essentiels omega 3 et 6.

- Des acides aminés, des sucres de qualité qui ne crée pas de dépendance et fournit une excellente source énergétique.

- Des énergies électriques.

- Des enzymes (micronutriments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme).
Seul les aliments crus contiennent des enzymes alimentaires tels que : l’amylase, la protéase, la lipase, la cellulase.
Les enzymes sont détruits par la cuisson à 42 degrés.
Le docteur Howell, pionnier de la recherche sur les enzymes alimentaires aux USA avait fait un lien intéressant entre le capital enzymatique d’une personne et la longévité ainsi que le niveau de vitalité de cette dernière.
Un haut niveau enzymatique serait l’indicateur d’un très bon état de santé.
de l'eau biologiquement pure et a des propriétés oxigénante et antioxydante, notre corps est compose de 70% d'eau, elle circule en permanence dans notre corps, transporte les nutriments et l oxygène jusqu’aux cellules, évacue les déchets par nos reins, nos poumons, et notre peau, elle nourrit notre cerveau qui est composé de 80% d'eau.
Les apports en eau influent à la fois sur nos capacités physiques et mentales. On peut remarqué les effets sur la concentration et sur la mémoire.
La chlorophylle est le pigment qui donne la couleur verte, la chlorophylle est détruite entièrement par la cuisson, elle est pourvoyeur d’oxygène et un régulateur acido- basique plus qu’efficace, un d’épurateur de notre sang et organisme elle contribue à la bonne santé de notre écosystème intestinal, on la retrouve dans les légumes a feuilles vertes, les micros algues, les jus d’herbes de blé sont excellent les jus d'herbes de blé n’apporte pas de gluten ni d'acide phytique.
Malheureusement nous avons l’habitude de consommer des aliments industriels, transformés, cuits et frelatés qui ont perdu une grosse partie voire la totalité de leurs nutriments et de leurs enzymes.
Ce sont des aliments « Biocidiques » : ils détruisent la vie.
Non seulement ces aliments morts n’apportent plus rien au corps mais ils viennent littéralement lui voler ses réserves nutritives et enzymatiques.
Un aliment a besoin d’enzymes pour être digéré et assimilé. S’il a perdu les siennes il va devoir en trouver ailleurs et donc les puiser dans nos propres réserves, cela est très dangereux.
En nutrition ce principe de vases communicants est très important à comprendre :
Lorsqu’un aliment est riche en nutriments (comme c’est le cas pour les produits végétaux frais), il participera à augmenter les réserves du corps et à améliorer notre capital santé et notre constitution.
Il nous donnera plus d’énergie et de vitalité, ainsi qu’une meilleure santé en générale.
A l’inverse les aliments à calories vides des supermarchés vont venir pomper les réserves nutritives et enzymatiques du corps.
Lorsque vous mangez un aliment mort comme une pizza, des chips ou des petits gâteaux, vous vous faites littéralement manger de l’intérieur.
Cela peut paraître bizarre mais c’est une réalité qui est à l’origine d’une grande majorité de nos maladies de civilisation.
Si vous vous sentez fatigué, mal dans votre peau, malade et au bord de la crise de nerfs, je vous propose de faire vous-même l’expérience rajoutez plus de cru et de végétaux dans votre alimentation, manger un fruit ou une salade de crudités en entrée, ajouter des graines germées (non cuites) à tous vos plats. le top serais d’ajouter à tout sa des jus de légumes et fruits en minorités pour un apport massif de nutriment sans le effets de la digestion, et juger pour vous même du résultat.
Attention vous n’êtes pas obligés de passer au Crudivorisme (manger 100% cru) mais essayez d’intégrer le plus de repas crus possibles.
Si vous faites partie des personnes qui ont du mal à digérer les aliments crus ou si vous appréciez tout simplement les repas chauds, ne vous forcez surtout pas !!
( Ce serait contre productif).
Privilégiez les cuissons douces à la vapeur. La vapeur a le mérite d’épargner le plus de nutriments et d’éviter les phénomènes de carbonisation très toxiques pour notre corps.
Vous pouvez joindre aussi dans vos repas une petite portion d’aliment lactofermenté riche en enzymes ce sont les aliments favoris de notre intestins, ils l’alimentent en bonnes bactéries et fibres.

J’espère avoir répondu aux questions que l’on peut se posé sur l’alimentation vivante, et au fur et a mesure j apporterais des explications encore plus détaillés, sur la transition alimentaire.

À partager sans retenue pour que cette culture du vivant grandisse sans limite !

Mes sources :
Les secrets de l’alimentation vivante de jacques-pascal Cusin.
Les secrets de la micro nutrition du Dr Bertrand Guérineau.
Howell, Edward, Food Ezymes for Health and Longevity. WoodstockValley, CT : Omangod Press, 1946.
Alimentation science et spiritualité, se nourrir au XXIe siècle – Gabriell Cousens.

https://www.facebook.com/regenere.bruxelles
J-C dosseto: Conseiller et Animateur en Alimentation Santé et Cuisine Vivante.
Indépendant, de formation naturopathe et hygiéniste et de nombreuses années d'expériences.
contact jeandosseto@gmail.com
GSM / 0494 10 88 26

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article