Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jean claude Dosseto

LES QUALITES SANTE DU CHOUX KALE

Les qualités santé du chou kale

Le chou kale, véritable star de l’hiver est un légume oublié, du moins en France. Il faisait partie de la cuisine traditionnelle au Moyen-âge chez nous. Il est très apprécié en Amérique et en Europe du nord.

Difficile à trouver en France, il commence à pointer le bout de son nez sur les étals.

On le ramasse du début de l’automne à la fin de l’hiver.

C’est une variété ancienne de chou vert, non pommé, constitué de longues feuilles très frisées, d’un vert soutenu, avec une grosse nervure centrale .

C’est un super aliment à très haute valeur nutritive. Il est considéré comme l’un des plus riches en minéraux, vitamines, antioxydants et autres composés très bons pour rester en bonne santé.

Les qualités santé du chou kale
Le chou kale est une véritable bombe santé.
Riche en vitamine C, K et A
60 grammes de kale apportent plus de vitamine C qu’une orange. C’est bon pour le système immunitaire entre autre.

Il est riche aussi en vitamine A qui agit sur la peau et lutte contre l’acné, lutéine et zéaxanthine, antioxydants très efficaces pour préserver la santé des yeux.

La vitamine K qu’il contient aide à la coagulation du sang (les personnes sous traitement anticoagulant doivent l’éviter comme les autres choux). Elle protège aussi de l’ostéoporose et de la calcification des artères.
Riche en calcium 100 grammes de chou kale contiennent plus de calcium qu’un verre de lait et bio-assimilable celui-là.

Calcium plus vitamine K est un très bon cocktail pour lutter contre l’ostéoporose auquel on peut rajouter encore la vitamine D.
Riche en fer, magnésium et potassium
Le chou kale est donc un excellent aliment anti-fatigue. Excellent en hiver, période à laquelle on est en général plus fatigué. La nature est bien faite qui nous offre ce dont on a besoin au moment où l’on en a besoin.
D’où l’intérêt de manger des légumes et fruits de saison.
Et encore…
Il contient encore d’autres antioxydants qui réduisent l’inflammation et peuvent prévenir le cancer.

Riche en fibres, il permet de ralentir le passage des sucres dans le sang en évitant des hyperglycémies.

Pour ne rien gâcher il est très pauvre en calorie (36 calories pour une tasse).

Selon la nouvelle classification mise au point par le Dr Fuhrman, l’ANDI score le chou kale est classé premier (sur une échelle de 1 à 1000) car il a le meilleur rapport densité nutritionnelle par calorie.

En clair c’est l’aliment qui apporte les plus de valeur nutritionnelle par calorie.
Le chou kale, star des légumes


Quelques recettes pour commencer avec le chou kale:

Pour le préparer il suffit de le laver à l’eau, de retirer la nervure centrale et de couper les feuilles en lanières.

Pour le consommer cru on peut l’attendrir en le massant 2 minutes à l’huile d’olive. Les feuilles vont devenir de plus en plus souples et prendre une couleur plus foncée.

On le prépare comme la plupart des choux. On peut le cuire à la vapeur, à la poêle, en purée ou en soupe avec d’autres légumes.
Chips de chou kale

Pour un gros bouquet de kale, il faut 3 c. à soupe d’huile d’olive, une pincée de sel de guérande (poivre en option).

Kale en salades mélangées:
Préparer les feuilles en les malaxant (voir ci-dessus) et les ajouter à une salade composée; salade verte, carottes râpées…..
Vous pouvez doser selon votre goût.

Jus de kale:
Si vous avez un extracteur de jus vous devez savoir que les jus de légumes verts sont excellents pour la santé.

Ils sont très riches en minéraux et chlorophylle et sont reminéralisants. On peut grâce aux jus de légumes augmenter sa consommation en légumes sans surcharger l’intestin en fibres pas toujours faciles à supporter.

Vous pouvez faire des mélanges tels que carotte-kale ou pomme-kale pour radoucir le goût du kale qui est assez fort dans le jus. A vous de doser et de tester.

Un grand verre de jus de légumes par jour est grandement bénéfique à votre santé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article