Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jean claude Dosseto/Naturopathe

Découvrez les Secrets de la Solution Marine pour la Santé de Tous.

 

Ce document que vous avez entre les mains n'a d'autre ambition que de partager

des découvertes. Il ne vous soustrait pas de la consultation d’un vétérinaire

pour vos animaux ou d'un médecin pour votre santé qui seuls sont en mesure

de poser un diagnostic et de vous proposer un traitement médical approprié

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’organisme, une Mer Intérieure.

Comme l‟a démontré René Quinton, il y a une similitude étonnante entre le milieu biologique et la mer. Tous les minéraux contenus dans LE PLASMA MARIN le sont à une concentration proche des proportions dans lesquelles ces minéraux sont présents dans l‟organisme.

 

 

        « Nous sommes un véritable aquarium vivant » écrivait René Quinton.

 

Les plasmas sanguins et marins sont marqués par une identité physique et physiologique.

 

La richesse du soluté marin provient de ses minéraux et de ses oligoéléments.

Vous croyez sûrement que tous les minéraux et oligoéléments sont bons pour la santé. Et bien tout cela n'est pas juste.

Le Pr Henri SCHROEDER, spécialiste mondial en matière de minéraux et oligoéléments affirme que nous ne pouvons assimiler au plus que 1% des minéraux contenus dans l'eau de ville ou minérale.

Ces minéraux inassimilables encrassent notre organisme, faits confirmés par le Pr DEGREZ selon lequel le calcium de l'eau ne peut être absorbé par l'intestin.

Voici pourquoi :

En biologie, il existe deux grandes classifications des êtres vivants.

- Les autotrophes (plantes, micro-organismes) qui seuls ont la possibilité        d'assimiler directement les minéraux et les oligoéléments.

 

- Les hétérotrophes (homme, animal) sont incapables d'assimiler directement ceux-ci.

Il faut qu‟ils soient transformés au préalable par les plantes et les végétaux (fruits, céréales, légumes, phytoplancton).

 

L'être humain et l‟animal ne peuvent donc assimiler que des minéraux et oligoéléments d’origine organique. Ils sont dotés d'une structure moléculaire dissymétrique qui dévie le plan de polarisation de la lumière. On dit alors qu'ils sont actifs. Les minéraux de l'eau ont une structure moléculaire symétrique ; ils ne dévient pas le plan de polarisation de la lumière et sont donc inactifs.

 

Mais il y a une seule exception qui confirme cette règle : c‟est l‟eau de mer.

Les minéraux et les oligoéléments contenus dans l‟eau de mer sont transformés grâce au phytoplancton.

                                    Ce qui les rend d‟origine organique.

 

Les minéraux et oligoéléments contenus dans les eaux ne sont donc pas assimilables par notre organisme et ne font que l'encrasser, contribuant ainsi, comme l'a démontré le Prix Nobel O.Warbug, à l‟acidification des cellules, prélude à la cancérisation par perturbation de la pression osmotique extracellulaire.

 

Le Dr DAMOOR a démontré dès 1917 que lorsqu'on perfuse un rein avec de l'eau chargée en minéraux le rein gonfle et la membrane rénale se ferme. C‟est pour cette raison que bon nombre souffre de colique néphrétique. Les minéraux n‟étant pas assimilés, ils s‟agglutinent et forment des calculs dans les reins.

 

C‟est à René Quinton que l‟on doit la découverte des propriétés de l‟eau de mer. Il a eu l‟idée de créer un plasma marin, un soluté proche de la formule sanguine. Il a démontré l‟existence des oligoéléments et l‟harmonie de leur subtile répartition dans l‟eau de mer.

Il a montré que l‟existence des oligoéléments à l‟intérieur du milieu vital (humain et animal) permet aux réactions enzymatiques de se produire de manière appropriée. C‟est même une question de survie. Imaginez un instant : les minéraux et oligoéléments dans le corps ne représentent que 5 grammes !!!!

Leurs origines font toute la différence.

 

Le physiologiste René Quinton, brillant esprit du début du XX siècle a avancé des théories qui ont gardé toute leur valeur, tant au plan de l’évolution qu’au plan thérapeutique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE PLASMA DE QUINTON ET SES APPLICATIONS THÉRAPEUTIQUES

 

De 1897 à 1904, René QUINTON : applique son traitement marin, accumule des observations, commence à mettre minutieusement au point une « méthode » avec de jeunes médecins enthousiastes comme avec des professeurs et chefs de clinique éminents. 

QUINTON commence ses expérimentations dans des hôpitaux parisiens où on lui abandonne des cas désespérés : un typhique en coma terminal qui devait mourir dans la journée, un empoisonnement à l‟acide oxalique, une syphilitique, un homme atteint d‟une cirrhose du foie, une jeune accouchée mourante après de terribles hémorragies.

 

Le plasma Marin en injection opère à chaque fois le même miracle : les mourants, contre toute attente, sont sauvés. Ses efforts se porteront surtout sur les enfants :

atteints d‟athrepsies, d‟entérites cholériques, ils ressuscitent littéralement dès les premières piqûres d‟eau de mer, on les voit prendre goulûment leurs biberons ou nourriture et prendre du poids à toute allure.

 

                    OUVERTURE DES DISPENSAIRES MARINS

 

Devant les succès éclatants remportés par les traitements de « Plasma de QUINTON », René QUINTON ouvre des dispensaires. Dans le premier dispensaire QUINTON à Paris, ouvert en 1907, on compte 9 902 injections par mois (362 par jour).

Il en crée dans presque tous les quartiers de Paris, en province, à l‟étranger (Angleterre, Belgique, Égypte, USA ...). Bientôt, c‟est une bousculade faisant la queue devant les dispensaires. Un médecin, le docteur Jean JARRICOT, écrira en 1933, évoquant ces débuts de la cure marine :

« Rien n’effacera en nous l’inoubliable vision : les mères découvrant sur leurs

genoux, désespérées, leurs enfants mourants et QUINTON, secret, silencieux,

mais les lèvres frémissantes, et versant sur elles toute la pitié, toute

l’éblouissante intelligence, toute l’impérieuse certitude dont peut être chargé un

regard humain. »

Les résultats sont si miraculeux que la presse française et presque aussitôt celle du monde entier, s‟emparent de l‟événement. La méthode marine apparaît comme une immense révolution dans le domaine médical, et René QUINTON comme un bienfaiteur de l‟humanité.

 

LES RÉSULTATS LES PLUS SPECTACULAIRES DE LA CURE MARINE

50 années d‟observations et de traitements dans des dispensaires et des hôpitaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gastro-entérites, choléra infantile, athrepsies

La thérapeutique de QUINTON est surtout connue pour les maladies des enfants :  intolérance au lait, gastro-entérites du nourrisson, choléra infantile, athrepsies, retard de développement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré la découverte des antibiotiques par Fleming, le plasma de QUINTON restait dans les cas cliniques graves le meilleur traitement contre ces maladies. Jusqu‟à la fermeture des dispensaires QUINTON, il y a eu encore des « miraculés du plasma de QUINTON » comme il y en avait au début du siècle (évidemment en moindre nombre).

Avec le plasma de QUINTON, dès la première injection, les bébés acceptent le lait et toute nourriture. Alors qu‟avec un traitement classique en hôpital, l‟enfant met beaucoup plus de temps à se remettre.

Un article du Herald Tribune de novembre 1988 rappelait que 4,5 millions d‟enfants du Tiers-Monde meurent chaque année de gastro-entérites, ainsi que 504 enfants américains par an ! Aux U.S.A., 200 000 enfants de moins de cinq ans sont hospitalisés par an et 5 539 petits américains sont morts de gastro-entérites entre 1973 et 1983.

 

Reconstitution de la masse sanguine

L‟eau de mer a été employée avec succès chez certains grands blessés et opérés, pour remplacer la masse sanguine, et sans problème de compatibilité avec les groupes sanguins. Ces expériences ne font pas stricto sensu partie de la méthode marine, mais elles ont corroboré les expériences initiales de QUINTON.

 

Traitement prénatal

C‟est dans le traitement des femmes aux grossesses difficiles que se trouve une des applications les plus spectaculaires du « Plasma de QUINTON » :

La fatigue et les vomissements incoercibles de la grossesse disparaissent, même pour les formes aiguës de vomissements et les troubles gastro-intestinaux.

Des femmes ayant eu des fausses couches à répétition ou des prématurés, des mort-nés, ou des enfants atteints de maladies transmises durant la grossesse (tuberculose, syphilis), ces mêmes femmes, traitées au « Plasma de QUINTON », pendant une nouvelle grossesse, accouchent d‟enfants normaux et en parfaite santé.

 

Le docteur Jean JARRICOT, qui dirigea le dispensaire marin de Lyon pendant 30 ans, écrit dans son livre « Le dispensaire Marin », l‟impressionnant bilan de nombreuses années de traitements :

 

« L’eau de mer agit si puissamment sur la tare originelle que les stigmates

anatomiques, caractéristiques des héréditaires, tendent à s’effacer chez les sujets

ayant été soumis au traitement prénatal ».

 

Le « Plasma Marin » a donné d‟excellents résultats dans d‟autres domaines tels que l‟asthénie et d‟autres affections nerveuses, ou des atteintes dermiques comme le psoriasis ou l‟eczéma.

 

Il ne faut pas pour autant considérer le « Plasma Marin » comme une panacée,

mais comme un traitement de « fond » qui permet à l‟organisme de s‟opposer à un

élément perturbateur, de donner à la matière vivante la force de vaincre. On peut

reprendre ici la fameuse phrase de Claude Bernard sur son lit de mort.

 

                             « Le virus n‟est rien, le terrain c‟est tout »

 

je conseille l'eau de Mer :

En cas de fatigue, suite à des efforts sportifs (fatigue physique et psychique liées au déséquilibre minéral, que ce soit les fatigues physiques générales, les douleurs musculaires chroniques ou consécutives à l'effort, ainsi que les fatigues psychiques, troubles de l‟attention, irritabilité, anxiété et stress.

 

Dans le traitement de maladie de peau (psoriasis, eczéma, urticaire, purit, acné, démangeaisons...) Ils sont étroitement liés à la disponibilité en oligo-éléments et à là régulation de l'acidité sanguine et cutanée.

 

Dans les affections ostéo-articulaires (arthrite, arthrose, goutte, scoliose, rachitisme, hyper-laxisme, fracture ....)

 

Dysfonction endocrinien (thyroïde, parathyroïde, surrénales....)

 

En cas de problèmes gastro-intestinaux (Les déséquilibres du pH et les surcharges en toxines du sang trouvent le plus souvent) leur origine dans le déséquilibre du mode alimentaire et le mauvais fonctionnement intestinal et digestif en général. Aérophagie, douleurs d'estomac, brûlures, crampes, spasmes colitiques, constipation, diarrhée, troubles digestifs et problèmes hépatiques.

 

A noter également l'influence sur la régulation des liquides dans l'organisme, d'où son intérêt pour les problèmes de déshydratation et son influence sur la régulation du gros intestin.

Et pour quantité d'autres problèmes de santé, entre autres les cancers, sclérose en plaque, leucémie...

En plus du pouvoir anti-infectieux reconnu du Plasma Marin, c'est surtout l'importance de l'équilibre du terrain organique et l'action spécifique de certains oligo éléments sur le système immunitaire qui sont à considérer.

 

                                      La Grossesse

La prise quotidienne d'une dose de Solution Marine Isotonique pour les grossesses prévient les carences dont l'enfant en gestation risque d‟hériter.

 

Au cours de l‟allaitement, le foetus reçoit à travers leur mère les minéraux et oligo-éléments nécessaires à leur développement. Nous recommandons la Solution Marine Isotonique lors de la gestation et ensuite durant toute la durée de l'allaitement.

Quant aux enfants, nous savons qu'ils sont particulièrement sensibles aux sels minéraux et aux risques de déshydratation.

l'eau de mer peut être aussi consommer en cure d’entretien régulièrement et comme super aliment.

 

LES DERNIERS TRAVAUX DE QUINTON ET SON SOUVENIR

 

De son vivant, et après sa mort, René QUINTON a eu de fervents admirateurs et des détracteurs.

Ces derniers, d‟ailleurs à cette époque, n‟ont jamais pris la peine d‟étudier la méthode marine ; ils ont nié en bloc son efficacité sans même prendre en compte les résultats obtenus par la guérison des malades.

II est vrai que QUINTON,  n‟était pas médecin et cela a été un prétexte de « méfiance » mis en avant par une partie du corps médical.

QUINTON, débordant d‟activités partagées entre sa thérapeutique marine et sa passion de l‟aviation, va être soudain foudroyé par une crise d‟angine de poitrine, le 9 juillet 1925.

 

               

APRES L’OUBLI, LE RENOUVEAU ?

 

Comme la plupart des savants célèbres en leur temps, l‟oubli gagne peu à peu...

Cependant, son œuvre perdure grâce aux travaux d‟autres chercheurs qui pensent que notre patrimoine marin restera toujours une source de vie.

En 1931, un monument est inauguré en sa mémoire à Chaumes en brie où il est né.

En 1936, l‟Américain Zobell signale le pouvoir antibiotique de l‟eau de mer.

L‟agent pathogène ne peut y survivre et l‟eau de mer respecte dans l‟organisme toute la vie microbienne bienfaisante endommagée par les antibiotiques.

Cette découverte est validée par l‟Académie de médecine Française. Le dictionnaire Vidal publie en 1970 les nouveaux visas du Quinton. En 1973 ces visas sont devenus des

« autorisations de mise sur le marché » (AMM).

En 1990, « le secret marin de Quinton » refait surface.

Un très net regain d‟intérêt se manifeste en France, Suisse, Espagne, Italie, Allemagne, Canada, Japon et aux Etats-Unis.

 

En 1995, les autorisations de mise sur le marché expirent et ne sont pas renouvelées. En effet, les nouvelles normes sanitaires imposent aux produits injectables d‟être stérilisés à chaud. Le soluté de Quinton au- dessus de 44 degrés perd toutes ces propriétés. Et oui la vie est détruite à partir de ces températures.

Donc aujourd‟hui la législation Française interdit d‟injecter le produit.

Mais il faut savoir que quelques médecins, naturopathes continuent à le faire compte tenu des résultats remarquables qu‟ils obtiennent.

Sur une hypothèse de Michel Dogna (naturopathe) un médecin parisien a développé l‟hydrotomie percutanée pour soigner le mal de dos. En effet les disques vertébraux s‟affaissent avec l‟âge et provoquent un rétrécissement des trous de conjugaisons et opèrent une compression des racines nerveuses.

Tout cela est dû à la déshydratation des disques qui ont subi des pressions répétées.

C‟est donc en réhydratant les disques intervertébraux avec du Quinton isotonique stérilisé à froid qu‟il est possible de restaurer la hauteur et l‟épaisseur perdues.

Un médecin avoue qu‟il n‟a jamais vu de méthode aussi durable dans le temps.

Cette pratique malheureusement complètement interdite par la législation Française actuelle se fait sous le manteau grâce aux excellents résultats obtenus.

En 1996 après le non-renouvellement de l‟AMM, le seul laboratoire qui commercialise le Quinton quitte la France pour l‟Espagne. Depuis de nouveaux laboratoires ont vu le jour en France et mettent sur le marché des ampoules uniquement buvables suivant le protocole de Quinton.

En 2000, Jean-Yves Gauchet vétérinaire à Toulouse commence à utiliser des ampoules de Quinton pour traiter des chiens et des chats (D‟autant que les travaux de René Quinton ont commencé sur les animaux). Il utilise le Quinton sur les animaux anémiés et pour accélérer la cicatrisation des plaies suite aux interventions chirurgicales. Il constate son effet hémostatique qui resserre les tissus. En 2004, pour le centenaire de l‟ouvrage de René Quinton, Claude Haigneré (ancienne ministre de la recherche) à organiser un colloque sur l‟actualité et les applications de l‟eau marine.

 

La Solution Océanique

 

L‟eau de mer est donc une solution complète. Une eau minérale renfermant pratiquement tous les éléments simples : de l‟hydrogène à l‟uranium.

Certains en grandes quantités, on les appelle les sels minéraux et d‟autres en quantités infinitésimales ce sont les oligoéléments.

Les principaux sels minéraux

Parmi la soixantaine de sels dénombrés, six d‟entre eux représentent 99% de la composition saline : Magnésium, Sodium, Potassium, Calcium, Chlore et Soufre.

La concentration en sel de l‟eau de mer varie d‟une mer à l‟autre : 35 grs au litre dans l‟Atlantique ; 280 grs au litre en mer Morte, 25 grs en mer du Nord.

Les sels marins proviennent du ruissellement de l‟eau qui ont lessivé les continents associés à des composants volatils provenant de l‟atmosphère (soufre, azote, bore etc…). D‟autres proviennent de source thermale sous marine.

L‟une des grandes particularités de l‟eau de mer est sa composition constante.

L‟eau de mer contient 96,5% d‟eau et 3,5% de sel.

Quelque soit son taux de salinité, les proportions restent les mêmes : Chlore 55% ; Sodium 31% ; Sulfate 8% ; Magnésium 4% ; Calcium 1,2% ; Potassium 1,1% etc… Cette loi a été découverte par le chimiste écossais Dittmar.

 

Une source d’oligoéléments

Les éléments traces ou oligoéléments ne représentent que 3,5% des électrolytes dans l‟océan. Des progrès considérables ont permis de mieux comprendre le rôle fondamental et la synergie complexe des oligo-éléments dans les organismes. Ils sont indispensables à une grande quantité de réactions enzymatiques.

La géniale biologiste russe Tina Karu a réussi à découvrir, en 1995, après un énorme travail financé par l'industrie spatiale russe, que la synthèse de l‟ATP serait impossible si une très grosse molécule de protéine ne lui apportait pas du courant électrique, commandant en quelque sorte tout le processus. Or, cette protéine, la cytochrome C oxydase, contient du fer et du cuivre, deux oligoéléments.

La présence de ces deux oligoéléments permet à cette protéine de la rendre hypersensible à la lumière rouge : dès qu'un photon la touche, elle donne l'ordre de fabriquer de l‟ATP et la cellule repart.

L‟ATP est la molécule qui fournit l‟énergie nécessaire aux réactions chimiques des cellules.

 

 

 

Le Terrain Biologique

Ce qu‟il faut savoir :

 

Un terrain organique sain est la base de la santé En amont de la plupart des pathologies, il y a toujours un terrain biologique déséquilibré.

 

Le terrain biologique est assimilé au milieu intérieur, constitué d'un ensemble de liquides

organiques:

- la lymphe,

- le plasma sanguin,

- le liquide interstitiel

L‟eau représente de 65% (sujet âgé) à 90% (nourrisson) du volume l'organisme.

C'est le milieu intérieur qui fournit aux cellules de l'organisme tous les matériaux nécessaires à leur survie et à leur activité. C'est dans ce milieu que les cellules évacuent leurs déchets.

Le milieu intérieur est le point de convergence des différents systèmes régulateurs de l'organisme.

L‟ensemble de ces mécanismes complexes interagissent pour assurer l'homéostasie du

milieu intérieur :

- maintien de la pression osmotique,

- du pH (potentiel d‟hydrogène),

- de la pression partielle de l‟oxygène et de gaz carbonique,

- de la température corporelle,

- de la glycémie...

L'homéostasie est une condition de la santé de l'organisme: c'est un équilibre dynamique qui sans cesse doit être rétabli face aux modifications dues à l'environnement et au métabolisme.

 

 

Interactions et Équilibre des Sels Minéraux

Ce qu’il faut savoir :

 

Bien plus que le comportement d'un minéral isolé,

c'est l'équilibre général de la matrice minérale du milieu intérieur

qui va déterminer le bon fonctionnement de l'organisme.

L'utilisation du magnésium n'est possible qu'en présence d'un rapport Calcium/Phosphore équilibré.

 

Le magnésium agit comme régulateur de la fixation du calcium et fait office de convoyeur du phosphore. Il est donc partie intégrante dans le rapport calcium/phosphore. Si l'équilibre calcium/magnésium est rompu, on observe une moindre résistance à la maladie, à la fatigue, un rendement attentionnel plus bas et un vieillissement précoce.

Un taux de potassium anormal entraîne un déséquilibre en magnésium et en sodium.

 

Aucun sel n'est indépendant de l'ensemble,

mais tous interagissent directement ou indirectement

avec chacun des autres électrolytes.

 

Toute fois la prise de minéraux isolés pose des problèmes d’opposition en minéraux et accentue le déséquilibre interne minéral.

Dans la nature les éléments isolés seuls n'existent pas !!!!!!

L’absorption des minéraux est complexe et dépend de beaucoup de facteurs.

Il convient de prendre en compte les interactions entre minéraux et entre vitamines et minéraux.

Privilégiez les produits naturels bruts et si on doit avoir recours à des compléments alimentaires, il faut donner la priorité à l’eau de mer. Cette dernière offre un ensemble de minéraux chélates, pour une meilleure assimilation.

 

De plus le plasma de Marin en association avec des compléments alimentaires ou de plantes médicinales permet une meilleure assimilation des compléments alimentaires ou plantes.

 

La valeur spécifique du Plasma marin est d’offrir une synergie naturelle, parfaitement assimilable, d’oligoéléments utilisés par l'organisme au dosage correspondant à l'équilibre du milieu intérieur.

L'identité physiologique entre les liquides de l‟organisme et le Plasma Marin apporte une disponibilité particulièrement adaptée aux besoins de l'organisme.

Il permet à l'organisme de se réguler par oligo-synergie. Il constitue un apport parfaitement équilibré et bio-assimilable car d‟origine organique.

 

Caractéristiques du Plasma Marin

Une Richesse Incomparables d’éléments Organiques

Composition en mg/L:

Teneur moyenne de 18 éléments parmi les 76 éléments contenus (en mg/Litre) :

Sodium 1800 mg; Magnésium 1300 mg; Potassium 392 mg; Calcium 411 mg;

Soufre 904 mg; Brome 67,4 mg; Bore 4,45 mg; Fluor 13 mg; Phosphore 0,088 mg;

Lithium 0,17 mg; Zinc 0,005mg; Iode 0,064mg; Manganèse 0,0004mg;

Or 0,000011 mg; Fer 0,0034mg; Argent 0,00081 mg; Cobalt 0,00039 mg,

Cuivre 0,0009 mg.

 

 

Symbol

Element

En mg/L

Symbol

Element

En mg/L

 

Al

Aluminium

0

Mg

Magnésium

1 300

 

Ag

Argent

0

Mn

Manganèse

0

 

Ar

Argon

0,45

Mo

Molybdènium

0.01

 

As

Arsenic

0.0026

N

Nitrogen

15,5

 

Au

Or

0.000011

Na

Sodium

10 800

 

B

Bore

4,45

Nb

Niobium

 

0,000015

 

Ba

Barium

0.00000064

Nd

Neodymium

0,0000007

 

 

Be

erylium

0

Ni

Nickel

0.0066

 

Bi

Bismuth

0

Ne

Néon

0,00012

 

 

Br

Brome

67,3

O

Oxygène

883000

 

C

Carbone

28

P

Phosphore

0,09

 

Ca

Calcium

411

Pb

Plomb

0.00003

 

Cd

Cadmium

0.00033

Pr

Praseodymium

0,0000013

 

 

Ce

Cérium

0.00000045

Rb

Rubinium

0,12

 

Cl

Chlore

19 400

Re

Rhenium

0,0000084

 

 

Co

Cobalt

0

Ru

Ruthenium

0,0000007

 

 

Cr

Chrome

0.0002

S

Soufre

904

 

Cs

Cesium

0.0000012

Sb

Antimony

0,000047

 

 

Cu

Cuivre

0.0009

Sc

Scandium

0.000004

 

Dy

Dysprosium

0

Se

Sélénium

0.0009

 

Eu

Europium

0

Si

Silicium

2,9

 

Er

Erbium

0

Sm

Samarium

0

 

F

Fluor

13

Sn

Étain

0,06

 

Fe

Fer

0.0034

Sr

Strontium

8,1

 

Ga

Galium

0

Ta

Tantalum

0

 

Gd

Gadolinium

0

Tb

Terbium

0

 

Ge

Germanium

0

Te

Tellurium

0

 

H

Hydrogène

110000

Ti

Titanium

1

 

He

Hélium

0

Th

Thorium

0,0000004

 

 

Hf

Hafnium

0

Tm

Thulium

0,000008

 

 

Hg

Mercure

0.00015

U

Uranium

0.0033

 

Ho

Holmium

0

V

Vanadium

2

 

I

Iode

64

W

Tungstène

0.000001

 

K

Potassium

392

Xe

Xenon

0

 

Kr

Krypton

0

Y

Yttrium

0.000013

 

La

Lanthanum

0

Yb

Ytterbium

0

 

Li

Lithium

0.17

Zn

Zinc

0.005

 

 

Lu

Lutetium

0

Zr

Zirconium

0,000026

 

 

Ils assument bon nombre de fonctions majeures: ils sont cofacteurs d'enzymes, constituants des vitamines comme le cobalt dans la vitamine B12, forment également le noyau de la molécule d'hémoglobine. Ils régulent les mécanismes hormonaux (iode et thyroïde) et occupent une place de choix dans le mécanisme de l'immunité (cuivre, manganèse...).

Aucun élément ne peut être étudié hors de son contexte. II se dégage un certain nombre de règle concernant l'usage des oligo-éléments:

- La multitude des interactions: le fer ne peut agir que si le cuivre préside à son absorption et à son utilisation dans l'organisme, sans oublier que l'assimilation du fer et du cuivre dépend de la quantité de manganèse dont dispose l‟organisme.

- Leur activité à des dosages infimes: un milliardième de gramme de métal contient 2,5 milliards d'atomes pour réactiver une enzyme.

- L'importance de la forme biologique sous laquelle l'oligo-élément est fourni à l'organisme.

- La diversité des éléments nécessaires: la plupart sinon tous les éléments du tableau de Mendeleïev (métaux et métalloïdes) sont utilisés par l'organisme.

 

- Les conséquences majeures de leur carence: une carence en cuivre, par exemple, entraîne infections, anémie, déséquilibre de la thyroïde, de l'hypophyse et des glandes génitales, fragilité osseuse, auto-intoxication (par dysfonctionnement enzymatique).

Voici un petit résumer de la grande histoire du plasma Marin, la nature ne sera jamais égaler et nous devrions y porter plus d'attention et de soin car tout est là, sous nos pieds autour de nous .

 

Je vous souhaite beaucoup de plaisir et de joie dans ce monde de la régénération .

 

Jean-Claude DOSSETO Naturopathe/Nutritionniste/Hygiéniste

48, rue des Chartreux 1000 Bruxelles GSM/ 0494 10 88 26

jeandosseto@gmail.com

Personnellement j'utilise le plasma marin csbs https://www.csbs.fr/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Greg 24/05/2019 21:50

Super produit qui vient de notre « Mère nature »: la mer! Je conseille par contre d'en prendre au quotidien vu les carences minérales de notre environnement. J’en bois personnellement 650mL isotonique par jour en bag in box ( 6X moins cher que les ampoules du marché!) Mon blog www.semineraliser.com qui explique bien en détail l’assimilation des minéraux par l’organisme.

jean claude Dosseto/Naturopathe Nutritionniste 10/06/2019 08:27

bonjour, je doute fort de la qualité de votre plasma marin, si il est de mauvaise qualité vous vous empoisonnez, il n'y a pas que les ampoules il y a aussi les conditionnements en litre, et perso je le prend chez CSBS