Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jean claude Dosseto/Naturopathe Nutritionniste

 

L’aide précieuse de l’algue brune : Laminaria Japonica

Les propriétés des algues sont connues depuis des milliers d’années. Des recherches mondiales ont démontré que l’algue brune Laminaria japonica contient plusieurs principes actifs de la plus haute valeur thérapeutique. Comme toutes les algues, elle contient de l’iode organique qui est un régulateur du métabolisme thyroïdien et du système nerveux.

L’originalité du Laminaria japonica est sa richesse en alginate qui est le plus puissant chélateur de métaux lourds, car non seulement il capte ces toxines, mais aussi il favorise leur élimination à l’extérieur de l’organisme. Le mercure, l’aluminium, le cadmium, le cobalt et le radium sont des métaux lourds toxiques qui s’accumulent progressivement dans notre organisme et qui sont à l’origine de plusieurs maladies de notre temps (hypothyroïdie, fibromyalgie, fatigue chronique, maladie d’Alzheimer, cancers…).

L’alginate est aussi efficace pour atténuer les effets des différentes radiations que subit l’organisme en permanence. Les pollutions radioactives, les rayons X, les micro-ondes, les lignes à haute tension, les télévisions, les ordinateurs, les téléphones portables et leurs antennes relais sont différentes sources de radiations nocives qui génèrent chez l’homme des radicaux libres à l’origine du vieillissement cellulaire, d’anomalies de naissance, de troubles thyroïdiens, de leucémies et de cancers.

 

La laminaire est un autophyte, son élevage est une activité écologique, à la différence d’autres activités d'aquaculture, particulièrement l'élevage des poissons qui peut causer la détérioration de l’environnement.

Tous les pays faisant l’élevage de Laminaria se sont rendus compte que cette dernière peut aider à maintenir un environnement marin côtier sain, en particulier quand la laminaire est cultivée en polyculture avec d'autres espèces, telles que les poissons, les huîtres, les festons, etc. On n’a pas enregistré de marées rouges dans les sites d’élevage de la laminaire.

Il y a environ 400 millions de personnes vivant dans les régions déficientes en iode. La laminaire est l'une des excellentes sources d'iode, ce qui explique pourquoi on considère sa culture comme un secteur prioritaire depuis les années 50. La production de la laminaire est plutôt stable, car elle continu à être la source principale de l’iode. 

Aucun cas de pollution de métal lourd n'a été rapporté, en raison du fait que la plupart des fermes de laminaire sont éloignées des zones industrielles.

La laminaria japonica, issue des côtes de la Corée permet de relancer la totalité de l'organisme, et tout particulièrement la thyroïde. Elle permet de neutraliser l'acidose de l'organisme, état que l'on retrouve chez les citadins, les personnes stressées, fatiguées. L'abondance de minéraux que l'on retrouve dans la laminaria permet d'améliorer très nettement l'ensemble de ces maux, de basifier l'organisme et de retrouver un terrain alcalin. 


La laminaria contient de nombreux nutriments: Iode, Alginate ,Fucoidane, Caroténoides, Chlorophylle,  Fucoxanthine,Polysaccharides, Laminarine, Sels minéraux, Oligo éléments.


LAMINARIA ET MÉTAUX LOURDS


La laminaria possède la particularité de chélater les métaux lourds, en particulier le mercure. La richesse en sels minéraux et oligo éléments permet de déplacer les métaux lourds, de les saisir et de les éliminer hors du corps.

La laminaria va à la fois éliminer les métaux lourds et apporter les métaux nobles qui permettent aux cellules de relancer leur activité enzymatique. En effet, les métaux lourds paralysent véritablement les réactions enzymatiques dans l'ensemble du corps (troubles cognitifs, fatigue, épuisement, anxiété, insomnie, neuropathie, fibromyalgie).

 

 

IODE, FUCOIDAN ET ALGINATES : 3 COMPOSANTS CLÉS POUR LA VITALITÉ.


IODE
Sa richesse en iode organique fait de la laminaria japonica le nutriment le plus concentré en iode. La thyroïde a un besoin fondamental en iode qui est son principal composant.


L'iode est le régulateur de la thyroïde. Il régule le métabolisme de base, c'est à dire la vitesse à laquelle l'organisme combure (brûle) les calories afin de permettre à tous les organes et à toutes les cellules de l'organisme d'effectuer toutes ses fonctions à un rythme idéal et soutenu. Il empêche le ralentissement de la thyroïde, si commun chez les femmes. Il permet à la thyroïde de redonner de l'oxygène et de la vitalité aux mitochondries, véritables «piles énergétiques» de toutes les cellules de l'organisme.


La fatigue, notamment celle du matin, est justifiable d'un rééquilibrage de la thyroïde. Un ralentissement de l'organisme, tel de la fatigue, un moral bas, de la frilosité, un ralentissement au niveau digestif, une prise de poids régulière témoignent d'une thyroïde ralentie.


L'iode est également un immuno-stimulant et un désinfectant puissant.


FUCOIDAN
Le fucoidan est un élément extrêmement important. Il stimule le système immunitaire dans toutes les grandes insuffisances immunitaires. Il dynamise les défenses immunitaires et permet le recrutement des différents éléments du système immunitaire.


FUCOIDAN ET CELLULES SOUCHES
Le fucoidan possède la capacité de stimuler puissamment les cellules souches. Avec le temps, les cellules du corps perdent leur capacité à se régénérer. Il s'ensuit un fléchissement puis un vieillissement de l'organisme. Néanmoins, l'organisme possède plusieurs mécanismes pour véritablement retrouver un capital cellulaire identique et avec une vigueur égale à celui qu'il a connu.
La stimulation et le recrutement des cellules souches à partir de la moelle osseuse par le fucoidan permettent de fabriquer à nouveau toutes les cellules et les tissus de l'organisme.


INDICATIONS
> Déminéralisation
> Ralentissement de la thyroïde
> Intoxication aux métaux lourds
> Obésité
> Acidose de l'organisme - Terrain acide
> Infections microbiennes
> Acné, Sécheresse de la peau (+ 14% dans l'hydratation de la peau)
> Agression, Irradiation des tissus
> Développement de cellules anarchiques
> Calvitie, perte de cheveux


Les alginates permettent la captation et l'élimination réelle et efficace des métaux lourds.


La thyroïde capte de très nombreux métaux lourds, radiations, plastiques, matériaux radioactifs. La laminaria va permettre la désintoxication et l'élimination des toxiques et toxines qui agressent et ralentissent la thyroïde.


OBÉSITÉ
La laminaria : entraîne une perte de poids, diminue la taille des adipocytes, augmente l'oxydation (combustion) des acides gras, diminue la concentration de lipides hépatiques, stimule les gènes impliqués dans la thermogenèse (création de chaleur par la combustion des graisses).


La Laminaria régule à la baisse les gènes reliés à l'accumulation des graisses ainsi que le gène relié à la genèse du tissu adipeux et les protéines impliquées dans la lipolyse et lipogenèse.


Elle stimule l'induction des UCP-1 (Uncoupling protein-1) dans les mitochondries du tissu adipeux abdominal brun, ce qui induit l'oxydation des acides gras et la production de chaleur dans le tissu adipeux brun.

 


jeandosseto@gmail.com

ACTIVITÉ ANTIOXYDANTE : La laminaria augmente les niveaux de 3 antioxydants très importants, protecteurs de nos cellules, le SOD (superoxyde dismutase), le Glutathion et la Catalase.


Le Fucoidan protège les cellules du rein et des organes reproducteurs (testicules). Elle diminue les dommages causés aux testicules.


La laminaria et ses polysaccharides possèdent un effet anti prolifération sur les cellules du mélanome, ils provoquent l'apoptose (mort cellulaire) des cellules anarchiques en entraînant la rupture de la membrane de la mitochondrie (zone de la cellule chargée de fabriquer l'énergie de la cellule).


« Anti obesity effect of the ethanol extract of Laminaria japonica Areshoung in high fat diet  induced obèse rat » Evid Based Complement Alternet Med. 2013 


LAMINARIA JAPONICA ET PROTECTION CARDIOVASCULAIRE
La Laminaria Japonica agit très favorablement sur les nombreux mécanismes qui conduisent aux troubles cardiovasculaires. Les polysaccharides agissent sur l'athérosclérose, la surproduction de LDL (mauvais choléstérol), l'insulinorésistance, la stéatose hépatique.
La Laminaria Japonica régule l’expression des gènes impliqués dans l'assemblage et la sécrétion des VLDL (mauvais cholestérol).

Jean Claude Dosseto
Naturopathe / Nutritionniste / phytothérapeute 
Micro-Nutrition/ Hormono-Nutrition
Oncologie intégrative
13008 Marseille
GSM: 0641231014
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article